Accueil du site > Transsibérien > La place rouge n’était pas vide

Les jeux de l’été

La place rouge n’était pas vide

lundi 26 juillet 2010, par Guillaume

Youpi ! Sur une idée de Maïté (si si, comme quoi, on est quand même bien assortis), voici le second des jeux de l’été : les cinq différences (le premier c’était l’agent secret, mais oui, rappellez vous cette sacrée tranche de rigolade).

Les plus perspicaces (sinon les moins nuls) d’entre vous l’auront tout de suite compris : les deux photos suivantes ont été prises sur la place rouge.

Sans prendre en compte la foule et le décor, qui n’ont – les salauds – pas voulu participer, vous devriez trouver cinq différences entres les deux clichés (le sourire de notre charmante voyageuse ne compte pas, et le duvet non plus. Oui bon OK c’est un peu à l’arrache mais j’aurais bien voulu vous y voir).

Qu’est-ce qu’on s’amuse !

Pour les moins joueurs, voici en bonus une seconde photo mongole, et une deuxième perche pour les férus d’humour.

5 gentils messages

  • La place rouge n’était pas vide 27 juillet 2010 00:01

    bon j’en ai trouvé 4
    c’est pas mal pour mon âge , je pense
    dad

  • La place rouge n’était pas vide 27 juillet 2010 13:22

    1. le sac bandouliere a change de cote

    2. le sac a dos a bouge

    3. les lacets

    4. la laniere sur le ventre ouverte

    5. maite a grossi

  • La place rouge n’était pas vide 28 juillet 2010 11:09, par Maite

    Qui est l’auteur du message poste le 27 juillet a 13h22 et qui n’a pas signe ? hein ?
    Alors d’abord il a tout faux, le sac a dos n’a pas bouge, par contre il n’a pas vu 2 enormes differences qui crevent les yeux.
    Ensuite, j’ai pas du tout grossi, simplemement, sur la 2 nde photo, je fais un sourire qu’on pourrait qualifier de " en-raton-laveur" ce qui donne l’illusion de bas-joues proeminentes... Non mais.

  • La place rouge n’était pas vide 29 juillet 2010 11:52

    Ah tout de suite on cherche à savoir l’identité de l’internaute … c’est bien les méthodes chinoises ça !

  • La place rouge n’était pas vide 13 août 2010 08:18

    je suis votre periple attentivement et tres content de pouvoir le faire. tonton gérard